Etapes alimentaires

Lait de croissance : Saurez-vous débusquer le vrai du faux ?

Lait de croissance : Saurez-vous débusquer le vrai du faux ?

Quand on est parent, on s’extasie chaque jour des progrès de son petit bout. Il grandit à une vitesse folle, et jusqu’à 3 ans, ses besoins en nutriments peuvent être 5 fois plus élevés que ceux des adultes. Le lait de croissance joue donc un rôle primordial dans son développement : il s’agit d’un lait préparé à partir de lait de vache, mais dont la composition est adaptée pour combler les besoins spécifiques des bébés et des petits enfants. Saurez-vous débusquer le vrai du faux des propositions suivantes ?

 

  1. “Pas besoin de lait de croissance pour mon enfant, il peut boire du lait de vache, il n’y a pas de différence”
    Faux. Le lait de croissance est conçu pour combler au mieux les besoins nutritionnels des tout-petits. Il contient du calcium, du fer et une dizaine de vitamines. Notamment les vitamines A et C qui soutiennent le système immunitaire de l’enfant, et la vitamine D qui intervient dans son développement osseux. Le lait en poudre possède aussi des Oméga-3* nécessaires au développement de son cerveau et au bon fonctionnement de son système nerveux.
  2. “Ça ne sert à rien de donner du lait de croissance après 2 ans”
    Eh oui, c’est faux : l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance) recommande de donner du lait de croissance aux enfants de leurs 1 à 3 ans. Jusqu’à sa troisième bougie, votre bout de chou est en pleine croissance : il expérimente et développe son système immunitaire, qui lui permettra de ne pas tomber malade à la moindre attaque de microbes. En bref, il a besoin d’énergie et ses besoins alimentaires sont encore très spécifiques. Il est donc primordial de soutenir sa croissance avec un lait de croissance de qualité, comme ceux de la gamme Nestlé, grâce aux vitamines A, C et D qu’il contient.
  3. “L’idéal est de donner 500 ml de lait de croissance par jour”
    Bingo, c’est la quantité recommandée par jour ! Pourtant, près de 40 % des parents n’en donnent pas suffisamment. L’astuce pour ne pas sortir la mesurette ? Ces 500 millilitres correspondent à deux biberons que votre tout-petit pourra siroter au petit-déj’ et en soirée, par exemple. #Facile
  4. “Il y a plusieurs goûts de lait de croissance liquide”
    Afin de développer les papilles de bébé et pour varier les plaisirs, Nestlé a imaginé, en plus de ses laits de croissance classiques, des laits saveur Biscuit et Céréales… On en connaît un(e) qui va se régaler !

 

* Acide alpha-linolénique

 

Avis important : La meilleure façon de nourrir un bébé est de l’allaiter au sein car le lait maternel offre un régime idéalement équilibré, qu’il protège le bébé contre les maladies et a de nombreux autres bénéfices tant pour le bébé que pour la maman. Nous vous recommandons de demander conseil auprès de votre médecin, ou de votre consultation pour nourrissons, lorsque vous déciderez de la manière de nourrir votre bébé. Les mères devraient également recevoir des conseils sur la préparation et le maintien de la lactation. Si vous choisissez d’allaiter, il est important de manger sain et équilibré. Le lait infantile est destiné à remplacer le lait maternel lorsque les mères choisissent de ne pas allaiter ou si, pour une autre raison, elles ne peuvent le faire. La décision de ne pas allaiter ou d’introduire partiellement les biberons de lait infantile, diminuera la production de lait maternel. Si pour quelque raison, vous choisissez de ne pas allaiter, rappelez-vous qu’il vous sera difficile de revenir sur votre décision. L’utilisation de lait infantile a également des implications sociales et financières devant être prises en considération. Les biberons de laits infantiles doivent toujours être préparés, utilisés et conservés tel qu’indiqué sur l’emballage, afin d’éviter tout risque pour la santé de bébé. Avec les compliments de Nestlé. PID 2006 – Juin 2019. E.R. : Sophie Alexander. Rue de Birminghamstraat 221, 1070 Bruxelles.

* Marques participantes :